Résumé Tellin-Martelange

2 septembre 2014 - 09:51

«On prend un bon point, mais avec un peu de réalisme, nous serions rentrés au vestiaire avec deux buts d’avance à la pause», analyse Patrick Charles, le nouveau coach tellinois. Martelange, lui, peut se mordre les doigts d’avoir laissé filer deux points en fin de match, alors qu’il évoluait à dix depuis la demi-heure et l’exclusion de son gardien,Jonathan Bock, remplacé entre les perches par Mathieu Leurquin.

Lorsqu’il ouvrira la marque à un quart d’heure du terme (0-1), l’Ardoisier Anthony Rouyer pensera avoir fait le plus difficile. Mais les Rossoneri, eux aussi réduits à dix en fin de rencontre après le renvoi au vestiaire de Tagnon (deux jaunes), trouveront les ressources nécessaires pour arracher l’unité du partage, grâce à Fankem, sur penalty (1-1).

Commentaires

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.